Signe INCOMPATIBLE avec le SAGITTAIRE


signe incompatible avec le sagittaire

Qui pour suivre le Sagittaire quand il partira hors de son pays pour accomplir sa grande mission ? Car cet être expansif se projette toujours au plus loin et se réalise vraiment lorsqu'il est sur la route.

Ses destinations exotiques, ses projets idéalistes de changer le monde et ses quêtes philosophiques pourront se révéler incompatibles avec tout signe dont les fondements se font sur des bases trop tranquilles, routinières ou casanières.

 

Taureau : Voilà tout d'abord une belle antithèse à l'utopiste Sagittaire : notre bon Taureau préfère cultiver son jardin et vernir ses meubles anciens plutôt que de se demander si telle idéologie pourrait aider l'Humanité à progresser. Une vie simple, familiale et patrimoniale lui conviendra parfaitement. Il a aussi l'habitude d'évoluer sur un rythme lent et stable, ce qui ne l'empêche pas d'être persévérant et courageux d'ailleurs, mais rien à voir avec le Sagittaire impulsif, rapide et énergique. Finalement que leur reste-t-il en commun ? Un peu de chaleur et de plaisir de vivre, mais est-ce suffisant pour durer, si les projets ne sont de toute façon pas les mêmes... Seul conseil, voyez du côté des ascendants s'il n'y aurait pas quelques diluants pour accorder vos vues.

 

Cancer : Un monde les sépare, c'est vraiment très flagrant pour qui a l'habitude de comparer les caractères... Leur propre monde interne n'est d'ailleurs pas du tout de la même veine. Quand le Sagittaire se projette par-delà les frontières, le Cancer se complaît dans son foyer rassurant ; quand le Sagittaire s'illumine de grands idéaux métaphysiques, le Cancer a assez à faire des tourments de son grand système émotionnel ; quand le Sagittaire privilégie sa liberté de mouvement, le Cancer rêve de sécurité affective... Leurs défauts respectifs, ceux que l'on attribue généralement à chacun des deux signes du moins, les placent dans une incompatibilité encore bien pire : lunatique, boudeur et mélancolique, le Cancer va exaspérer un Sagittaire exubérant, insolent et menteur... et vice-versa. Bien sûr on pourrait objecter que l'Amour a ses raisons, mais il a aussi ses limites.

sagittaire incompatibilité

Vierge : Voilà encore un signe qui aura bien du mal à suivre les envolées utopiques et les hauteurs spirituelles du Sagittaire. La Vierge n'a ni ces registres, ni ces dimensions, ni ces préoccupations : son univers est celui de l'infiniment petit, c'est à dire de la méticulosité, la précision, le calcul, les mathématiques. Bien au contraire des esprits libertaires un peu "feux follets", elle oeuvre dans la discipline et la ponctualité, elle administre avec rigueur et souci du détail. Souvent sur la réserve, discrète et rongée par l'anxiété, elle ne possède pas les ressorts de l'insolente vitalité et de l'enthousiasme Sagittairien. La Vierge est bien trop analytique, mentale et critique pour ne pas voir l'envers négatif et inquiétant des choses. Mais tout n'est pas perdu, car par son sens des autres, son besoin d'utilité sociale, elle aura au moins une lumière commune avec le Sagittaire, même si c'est bien la seule.

 

Capricorne : Si vous le cherchez, il est dans un train, dans un avion, quelque part en voyage au bout du monde, c'est le... Sagittaire bien sûr ! En revanche, si vous voulez trouver le Capricorne, allez juste sonner chez lui, il est bien là, dans son refuge, sa cabane, son antre, son cocon solitaire. Eh oui, par delà l'aimable caricature, il y a bien cette vérité qu'entre l'expansif et l'introverti, entre le chaleureux et le distant, entre le bienveillant et le moraliste, on a du mal à voir une route commune sans de très gros obstacles. Ce "bon vieux" Capricorne n'aime ni le changement, ni le dépaysement, ni l'aventure, ni la fête. Et ne vous inquiétez pas pour lui, il est très bien au calme dans le silence des vieilles pierres, au milieu des vestiges de l'histoire, plongé dans les énigmes du passé, méditant à la lecture d'un livre, seul face à la nature, et surtout à sa tâche chaque jour, car il nourrit des ambitions si élevées que vous ne les imaginiez même pas de sa part. Digressions à part, la messe est dite entre Sagittaire et Capricorne, ce sera le verset des incompatibles.

 

Scorpion : Si parfois l'expression "rien à voir" est utilisée à l'emporte pièce, force est de constater qu'elle résume bien le constat observé entre ces deux signes, dont l'incompatibilité saute aux yeux. D'un côté vous avez un Scorpion impénétrable, mystérieux, ancré, qui fouille le fond des eaux émotionnelles et psychanalytiques pour y trouver des forces de destruction-transformation, d'attraction-répulsion... et en complète opposition de style, il y a ce Sagittaire jovial et bon-vivant, spontané et ouvert, chaleureux et disponible, qui chemine vers des espaces toujours plus lointains. Alors que l'un se noie dans ses instincts et névroses, l'autre s'envole dans ses idéaux et ses envie d'ailleurs. En amour plus précisément, le Scorpion recherche un absolu fusionnel, un huis-clos exacerbé où l'érotisme jouera à plein. En ce domaine, le Sagittaire visera le charme, l'originalité, la découverte, la diversité des couleurs et des rencontres. Il n'ont en commun qu'un bouillonnement passionné, mais auquel ils donnent des issues radicalement différentes.