Signe INCOMPATIBLE avec le GÉMEAUX


Il a l'air si facile, avenant, amical et léger au premier abord. Mais en amour, le Gémeaux risque d'avoir les défauts de ses qualités : un peu trop éparpillé, un tantinet versatile, ou encore trop adolescent dans l'âme... Si une personne d'un autre signe en attend du grand romantisme, de belles déclarations profondes et la fidélité d'une vie entière, elle risque d'être déçue. Alors quels sont justement les caractères astrologiques qui se révèlent incompatibles avec ce Gémeaux ? Quelques explications seront les bienvenues...


signe incompatible avec le gémeaux

Taureau : Voici un cas très intéressant. Car avant de lister leurs différences fondamentales, nous allons préciser que Gémeaux et Taureau étant de très bonnes natures (le premier enjoué et le second épicurien), ils pourraient entrevoir dans leur couple une certaine capacité à cultiver le bonheur... Ceci étant dit, revenons aux réalités. Dans le signe Taureau, la vie s'écoule paisiblement, lentement, concrètement. Les plaisirs sont ancrés dans les habitudes et des notions comme propriété ou patrimoine viennent au premier plan. Chez le Gémeaux, eh bien c'est tout le contraire : on aime les surprises, on cherche à faire de nouvelles connaissances, on a besoin de changer d'air, on veut se sentir libre... C'est un peu la rencontre présumée incompatible et incongrue de l'escargot et du papillon.

 

Cancer : Signe entièrement replié sur sa famille, son cocon intérieur et ses tourments affectifs, le Cancer est clairement aux antipodes de notre Gémeaux perçu comme insaisissable, extraverti et séducteur. Quand l'un est régit par des peurs profondes comme celle de l'abandon ou de quelques dépressions passées, l'autre court joyeusement vers la distraction et le mouvement. Quand l'un est toujours à fleur de peau quant à ses émotions, l'autre est juste mental et théorique.

 

Scorpion : On sait qu'avec le Scorpion on entre dans un univers très à part : parfois extrême, souvent impénétrable et toujours pulsionnel. Le Gémeaux a beau être curieux et capable de se piquer d'aller voir intellectuellement de quoi il en retourne parmi les mystères "scorpionnels", bien risque de lui en coûter ! Il rencontrera une personnalité sans compromis, pleine d'absolus, de possessivités, d'intériorités torturées, d'instincts sauvages...  Bref, une incompatibilité organique, émotionnelle, tout autant que cérébrale avec notre Gémeaux, si jovial dans son adolescence de tous les jours, si innocent dans sa créativité aimable et finalement si heureux dans son cercle de sociabilité.

 

Capricorne : Si on voulait jouer à la comparaison des contraires, on aurait ici un merveilleux cas d'école. Connu pour son caractère besogneux, travailleur, introverti, lent et solitaire, le Capricorne vit dans un autre monde que celui du Gémeaux qui baigne dans l'immaturité joyeuse, la polyvalence, l'éclectisme, la vivacité et la sociabilité. L'un ressent un besoin de stabilité, voire d'austérité, l'autre adore le changement et les surprises. L'un est exclusif, possessif et jaloux, l'autre vit de liberté et de séduction. Non vraiment, ces incompatibles n'ont aucune chance de se comprendre et de pouvoir vivre ensemble, sauf à avoir des ascendants qui seraient prééminents et tout droit venus du ciel pour les sauver.